Vidéo

Leçon de démocratie, version FN

Dimanche 30 mars, avait lieu le premier conseil municipal d’intronisation à Hénin-Beaumont. Une occasion unique pour le FN de montrer enfin son visage démocratique. Les espoirs des citoyens d’Hénin-Beaumont sont vite redescendus à la vue des dizaines de cars de CRS présents en ville. Bien avant le début du conseil municipal, un cordon de CRS faisait le tri devant l’hôtel de ville entre personnes autorisées à entrer dans la mairie et les autres.

Ambiance de camp retranché, ce matin, devant l’hôtel de ville d’Hénin-Beaumont où un cordon de CRS avait été diligenté pour éviter tout débordement. Une tâche effectuée avec zèle puisque, si tous les militants de la LDH, SOS Racisme ou du Parti de Gauche ont été tenus à distance, des citoyens non engagés ou le blogueur héninois, Octave Nitkowski, ont eu aussi été désignés comme persona non grata. Un choix sécuritaire délibéré, contesté avec vigueur par le groupe des exclus, venant s’ajouter à un fait surprenant, la grand porte de l’hôtel de ville étant apparemment restée ouverte toute la nuit…                                                          http://www.lavoixdunord.fr

Blocage

Le préfet a d’ailleurs confirmé le filtrage mis en place sans évoquer les critères qui permettaient ou non d’assister à la séance d’après Lefigaro.fr

Contactée, la préfecture du Nord-Pas-de-Calais reconnaît l’existence d’un dispositif policier mis en place pour interdire l’accès à certains à la salle.

Comment a réagi le nouveau maire d’Hénin-Beaumont à cette manœuvre? Ne doit-il pas garantir, de par sa fonction, l’accès à tous les citoyens à un conseil municipal? Et comment explique-t-il que ses amis parisiens aient eu accès au Conseil pendant qu’à l’extérieur, de simples citoyens héninois étaient refoulés?

On entend d’ici M Briois dire qu’il n’est en rien responsable de cette mascarade donc permettons-nous d’ores et déjà de lui rappeler la loi:

Les séances du conseil municipal sont publiques (Art L2121-18 CGCT). Le maire ne peut réserver l’accès de la salle du conseil aux seules personnes munies de cartes d’invitation distribuées par lui ou par les conseillers municipaux (CE 30 novembre 1979, Parti de libération coloniale de la Guyane française).

Plus grave, les nouveaux élus de la majorité ont également montré leurs dangereuses limites démocratiques au cours de l’intronisation de M Briois. Celui-même qui réclamait une opposition constructive la veille sur son blog, a laissé les sympathisants FN huer les conseillers municipaux de l’opposition à chaque fois qu’ils ont pris la parole comme l’indique le Nouvel Observateur sur son site internet:

Par ailleurs, la chef de file écologiste Marine Tondelier a indiqué son souhait que sa commune ne devienne pas un « Disneyland du FN », sous les huées des sympathisants frontistes.

N’est-ce pas au premier magistrat de la cité de faire respecter ce principe démocratique élémentaire d’un conseil municipal, à savoir: faire respecter l’ordre au sein du public du Conseil Municipal. Comment un maire qui ne sait même pas faire respecter l’ordre au sein d’un Conseil Municipal peut-il prétendre faire respecter l’ordre (vous vous rappelez, la grande idée de son programme) dans une ville de 26 000 habitants?

Il faudra peut-être vérifier lors du prochain conseil municipal si des huées envers les conseillers FN sont autant tolérées par le Maire que les huées reçues par M Binaisse et Mme Tondelier ce dimanche. J’en doute…

Les masques tombent plus vite qu’on ne le pensait mais on ne peut pas vraiment s’étonner de ces premières dérives  d’un parti aux racines profondément anti-démocratiques.

 

Plus que jamais, il faut se mobiliser. Soyons des citoyens vigilants

 

Publicités

4 réflexions sur “Leçon de démocratie, version FN

    • Le maire est responsable de la publicité du Conseil Municipal. C’est lui qui aurait du appeler le préfet pour corriger les manquements à la démocratie, et non les associations présentes sur place.
      Et concernant, l’ordre en Conseil Municipal, il en est également le premier responsable.

    • Merci pour votre commentaire qui illustre bien le manque de connaissances démocratiques des adhérents FN…
      Premièrement, les journalistes et caméras n’ont pas été filtrés (Le nouveau maire et sa copine parisienne délinquante étaient trop fiers de leur coup et voulaient apparaître dans les JT! Même le Petit Journal a pu rentrer comme le montre le lien vidéo…)
      Deuxièmement, ce sont de simples citoyens qui ont été refoulés, dont la plupart ne manifestaient en aucun cas leurs opinions politiques, et bien entendu aucune animosité.
      Enfin, ils serait encore plus grave qu’une mairie pour « ne pas être dérangée » décide d’interdire l’accès aux journalistes. La liberté de la presse, ça vous dit quelque chose au FN?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s